أخبار عاجلة
الرئيسية / اخبارمحلية / La mise à niveau territoriale, objet de la réunion du Conseil d’Administration de l’Agence Urbaine de Beni Mellal

La mise à niveau territoriale, objet de la réunion du Conseil d’Administration de l’Agence Urbaine de Beni Mellal

Spread the love

La mise à niveau territoriale, objet de la réunion du Conseil d’Administration de l’Agence Urbaine de Beni Mellal

La 20ème session du Conseil d’Administration de l’Agence Urbaine de Beni Mellal s’est tenue le mardi 01 juin 2022, au siège de la Wilaya, en présence de l’Inspecteur Général du Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, du Wali de la Région de Beni Mellal – Khenifra, des Gouverneurs des Provinces de la Région, du Président du Conseil Régional ainsi que des membres du Conseil d’administration de l’Agence urbaine. Cette réunion a été consacrée à la présentation du bilan des réalisations et à l’approbation des comptes de l’agence pour les années 2019 – 2020 – 2021, du projet de budget pour l’année 2022, et son programme prévisionnel 2022 – 2025.
A cette occasion, le Wali de la région, M. Khatib El Hebil, a évoqué les contraintes et problématiques rencontrées au niveau de la gestion des territoires relevant du champ d’intervention de l’Agence urbaine de Beni Mellal, tout en passant en revue les mesures qui ont été prises pour corriger cette situation, qui a entraîné des déséquilibres, notamment au niveau de l’aménagement de l’espace urbain, la détérioration des espaces urbains et l’occupation des terres à hautes capacités agricoles.
Il a également noté que malgré toutes les mesures qui ont été prises concernant les composantes antiques, celles-ci souffrent encore d’une détérioration lente, notamment à travers l’augmentation du phénomène des bâtiments menaçant ruine. Il a également insisté sur la nécessité de conjuguer les efforts, afin de prévenir tout risque menaçant les habitats de l’ancienne médina et d’assurer une vie décente dans de bonnes conditions aux habitants de ces constructions.
Aussi, face aux évolutions territoriales, économiques et sociales que connait la région de Beni Mellal – Khenifra, le Wali de la région a appelé l’Agence urbaine à accompagner ces évolutions, en œuvrant sur le développement d’un plan territorial stratégique basé sur une anticipation proactive du terrain, et reposant sur une nouvelle génération de documents d’urbanisme et de plans tout en tenant compte des piliers du développement territorial dans sa dimension durable et intégrée.
Il a également souligné la nécessité de mettre en place une gouvernance territoriale efficace qui soit au service de l’investissement, de concrétiser tous les documents d’aménagement, d’accélérer la réalisation et l’achèvement des études liées au cadrage spatial et urbain des quartiers sous-équipés, de simplifier les procédures, d’accompagner les collectivités territoriales dans les questions liées au secteur de l’urbanisme et de travailler sur la poursuite de la modernisation de son administration, l’adoption des normes de qualité et la mutation vers les transactions numériques.
Pour sa part, l’Inspecteur Général du département de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme, a souligné l’importance de la planification stratégique comme outil d’aménagement du territoire dans un cadre cohérent qui préserve à toutes les composantes territoriales leurs fonctions et leurs particularités, et assure aux citoyens un cadre et un espace de vie convenables.
Il a également indiqué que le Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, est en train d’élaborer la politique générale d’aménagement du territoire national qui est un document prospectif et un outil de référence qui établit un nouveau concept d’aménagement qui accompagne les transformations profondes que connaissent les espaces territoriaux nationaux, et qui définit clairement les priorités gouvernementales et les choix de l’Etat en matière d’aménagement du territoire en inscrivant l’espace marocain dans le cadre de la compétitivité territoriale.
De même, il a ajouté que le Ministère a travaillé sur l’établissement d’un nouveau modèle de planification territoriale basé sur une révision des références adoptées pour couvrir les zones avec des documents de l’urbanisme de nouvelle génération, et a noté que le Ministère parie sur la revalorisation des rôles des agences urbaines pour atteindre les objectifs stratégiques de l’Etat dans les domaines d’aménagement, de l’urbanisme et de mise en œuvre des programmes et projets qui visent à encourager et attirer l’investissement, à développer l’attractivité des territoires et à accompagner leur développement. Il a également cité les mesures adoptées par le Ministère pour encadrer l’urbanisme et l’habitat dans le monde rural, améliorer le domaine législatif et l’arsenal juridique dans ce sens et installer la bonne gouvernance dans le domaine de l’urbanisme.
Il a également évoqué les particularités du périmètre d’intervention de l’agence urbaine, qui se distingue par sa profondeur stratégique en tant que réservoir naturel d’eaux et de phosphates et par la richesse de ses atouts agricoles, forestiers, miniers et touristiques, à côté de la diversité de son patrimoine culturel qui sont devenus un champ attractif pour de nombreux projets d’investissement et de construction privés et publics. Par la même occasion, il a appelé l’agence urbaine à anticiper et à accompagner ces transformations spatiales en adoptant une approche basée sur une planification stratégique conduisant à la mise en place d’une vision globale et intégrée de son champ d’intervention.
Cette réunion a été marquée par une présentation détaillée, par le Directeur de l’agence urbaine, dans laquelle il a présenté le bilan des réalisations de l’agence pour les années 2019 – 2020 – 2021, ainsi que le plan d’action de la période 2022 – 2025. Il a également cité les caractéristiques de l’agence urbaine de Beni Mellal les contraintes rencontrées par celle-ci ainsi que la planification territoriale représentée par la couverture par des documents de l’urbanisme, la réalisation des études liées à la restructuration et à la planification territoriale des quartiers sous-équipés et les mécanismes de gestion urbaine représentés par la digitalisation afin d’encourager l’investissement et régler les dossiers de l’urbanisme.
A noter que cette réunion était l’occasion pour les membres du Conseil d’administration de mener plusieurs interventions qui ont porté, dans l’ensemble, sur des questions liées au domaine de l’urbanisme, notamment les problèmes liés à la construction en milieu rural, au manque des moyens des collectivités territoriales ce qui les rend incapables de mener à bien les études liées à l’organisation de leurs territoires, à côté des problèmes liés au retard de la réalisation des documents d’urbanisme au niveau des communes, et la non prise en compte de la loi de l’urbanisme et des caractéristiques territoriales de chaque commune.
SAID FRIX

عن admin

شاهد أيضاً

الثانوية الإعدادية أحمد الصومعي- بني ملال- مبارة الصحفيون الشباب من أجل البيئة دورة 2024- صنف الريبورتاج الصحفي…سواقي عين أسردون ..إرث حضاري يئن تحت وطأة التلوث

Spread the loveالثانوية الإعدادية أحمد الصومعي- بني ملال- مبارة الصحفيون الشباب من أجل البيئة دورة …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *